Liens d'évitement :
Affichage épuré

MTGSixColor


Retour aux articles

MTGSixColor - Etrata, la silencieuse

Par Nagrarok le 10/24/2018 à 16h04
L'image de présentation de l'article

Certainement l’une des cartes parmis les plus intéressantes de l’extension. Il s’agit d’un vampire et assassin, ce qui n’est peut-être pas anodin. Mais un vampire aux couleurs étranges puisque son Coût Converti de Mana (CCM) de quatre doit être payé avec un bleu (U) et un noir (B). Sa force et son endurance sont de 3/5 et elle est légendaire, ce qui malheureusement (ou heureusement selon les points de vue) vous empêchera de la copier simplement pour profiter plusieurs fois de ses effets. Mis à part ça son endurance de 5 la rendra ultra résistante que ce soit en limité ou en construit.


Ajoutez à cela deux effets. Ce sont ces effets qui la rendent si particulière :


Etrata, la silencieuse ne peut pas être bloquée.”.

En soit c’est déjà pas mal. Nous verrons que son deuxième effet profite grandement du premier pour fonctionner et que, du même coup, vous ne pourrez pas utiliser Etrata de façon efficace dans un deck bleu aura avec des créatures imblocables.


“À chaque fois que Etrata inflige des blessures de combat à un joueur, exilez une créature ciblée que ce joueur contrôle et mettez un marqueur « contrat » sur cette carte. Ce joueur perd la partie s'il possède au moins trois cartes exilées avec des marqueurs « contrat » sur elles. Le propriétaire d'Etrata mélange Etrata dans sa bibliothèque.”.

Alors là, ça c’est de l’effet ! Si vous arrivez à blesser trois fois votre adversaire avec Etrata vous pouvez gagner la partie !


Mais. Parce que oui il y a un mais. Premièrement vous pouvez le voir dans le texte de l’effet, elle retourne dans la bibliothèque. Aïe. Non seulement il vous faut la mettre en jeu et attaquer le tour d’après mais en plus même si vous exilez une créature de votre adversaire, vous “perdez” plus ou moins la votre. La deuxième chose c’est qu’il faut que votre adversaire joue des créatures. Contre contrôle vous risquez de ne pas avoir beaucoup de cibles à exiler.


Si ce deuxième point faible ne peut pas vraiment être compensé le premier lui peut-être contourné de deux façons. La première peut être également découpée en deux parties. On veut jouer le plus souvent Etrata et dans ces couleurs on a pleins de sorts de pioches, on a du regard ainsi que la nouvelle capacité “Surveillez”, donc autant en abuser. En jouant une troisième couleur on a aussi un vampire qui permet de la “tutoriser”, enfin presque puisqu’elle se retrouve au dessus de votre deck. Il s’agit du Précurseur de la légion. Cela dit trois couleurs ce n’est pas le bout du monde depuis Les guildes de Ravnica. L’autre solution consiste à lancer un sort sur Etrata pour la renvoyer dans votre main ou mieux la blinker. Dans le format on a la Ruse de la sirène qui vous permettra de blinker Etrata en réponse à son effet. Comme ce dernier est déjà dans la pile il se rédoudra quand même mais ne renverra pas votre créature légendaire dans la bibliothèque car il ne s’agit plus de la même “instance”. Vous pourrez donc attaquer une fois de plus avec Etrata au tour suivant. Et dans ces couleurs vous auriez tout intérêt à jouer quelques pirates en plus de façon à pouvoir profiter de la pioche octroyée par la Ruse de la sirène, comme par exemple la très puissante Preneuse d'otage. Moins efficace mais des cartes comme Dispersion ou encore Clin d’œil vous permettront de remonter Etrata dans votre main pour la rejouer sans avoir à la mélanger une fois de plus.


En réalité il existe une troisième méthode, mais elle s’avère assez “lente” elle aussi. Ceci étant dit, c’est peut-être aussi la méthode la plus efficace. Il s’agit d’utiliser cette carte :


http://www.mtgsixcolor.fr/images/magicCards/heaumeDeLaMultitude.png


Avec le Heaume de la multitude vous pourrez avoir une infinité d’Etrata, la silencieuse en jeu. En à peine deux tours vous pourriez même gagner la partie en exilant directement trois créatures de la partie ! Même si dans le format actuel il y a moins d’anti-artefact main deck, c’est quand même un sacré pari que de compter sur l’association de deux permanents en espérant qu’ils survivent tous les deux plusieurs tours. Cela dit, petit bonus : si vous utiliser une carte pour copier un jeton qui est une copie d’Etrata, vous n’aurez pas le problème du surtype légendaire ! En effet, les jetons créés par le heaume ne sont plus légendaire si la créature d’origine l’était !


Ainsi si vous jouez avec un deck aux couleurs dimir avec Etrata, quelques pirates, quelques éphémère, le heaume et quelques cartes de copies de créatures (Image miroire, Quasiréplique etc.) vous avez là une bonne base pour profiter au maximum de votre vampire légendaire. Après est-ce que le deck tiendra la route en compétitif, c’est une autre histoire. S’il ne s’en sortira pas trop mal contre la plupart des decks pleins de créatures, il aura en revanche bien plus de mal contre les decks contrôle ou même les mid range avec peu de créatures. Les decks jetons risquent aussi de poser problème … Mais dans tous les cas ça fait un deck très fun à jouer !


Maintenant cherchons un peu à nous ouvrir l’esprit un peu plus. Non pas à coup de hache dans le crâne, s’il vous plaît. Nous ne sommes quand même pas tous des gobelins !


http://www.mtgsixcolor.fr/images/magicCards/predateurVoilnuit.png


Voilà un autre vampire UB. Son coût de mana le rend prohibitif dans d’autres jeux que des jeux dimir. Mais est-ce vraiment le cas ? Certes Etrata serait plus facile à jouer dans un jeu vampire en splash, mais rien n’est impossible à qui se souvient d’Ixalan et de son magnifique terrain tribal, j’ai nommé le Terra nullius ! Si le Prédateur voilenuit peut faire office de kill par l’effet de surprise, Etrata n’en sera pas moins un anti-créature de plus et sur un malentendu elle pourra vous apporter la victoire à elle seule. Les decks vampire pouvant très bien temporiser avec le lien de vie et l’accès au bleu peut leur permettre une longévité supplémentaire, en plus d’être capable de sorties aggro totalement débiles basé sur la Lieutenante de la légion (qui du coup boost nos deux vampire UB aussi).


En limité elle fera également office de spoiler, mais à utiliser de manière précautionneuse. En effet, vous n’attaquerez pas forcément directement avec elle, vous attendrez peut-être une créature qui en vaut la peine, la gardant comme bloqueuse du haut de son body 3/5. Et c’est d’autant mieux si la partie dure et que vous pouvez attendre d’avoir moins de cartes dans votre bibliothèque afin de la piocher à nouveaux plus facilement.


Dans tous les cas Etrata est un très bon monstre, même si elle risque de rester un peu trop sur le banc de touche à cause de l’aménagement que vous devrez lui faire dans votre deck pour pouvoir la jouer de façon optimale.




Libellés de l'article : Les guildes de Ravnica (57)

Avis des lecteurs





(Le résultat est à écrire en chiffre)





Soyez le premier à donner votre avis !

Site conçu et réalisé par : NeoWebTech
Site conçu et réalisé par : NeoWebTech
Liens d'évitement :